Au cours de la crise du Covid-19, des opérateurs (l’association Santé Environnement Pour Tous (SEPT), et le dispositif CORHESAN porté par l’Hôpital Européen Marseille et l’association Prospective et Coopération), des institutions (ARS PACA, Santé publique France) et une structure de recherche (UMR1252 SESSTIM), se sont mobilisés et illustrés par leurs actions de médiation en santé et d’ « aller-vers ».
Ils s’associent aujourd’hui au sein du projet « 13 en santé » qui constitue le prolongement de ces actions.

« 13 en santé » vise à améliorer l’accès aux dépistages des cancers et à la vaccination dans les quartiers prioritaires de Marseille (7 arrondissements, 360 000 habitants). Il propose une gamme complète d’interventions de médiation en santé, individuelles et collectives, combinant des actions « d’aller-vers », de « ramener-vers » et de « faire avec », en partenariat étroit avec l’offre de soins et le tissu associatif des quartiers. Les interventions prennent également en compte l’ensemble des besoins de santé exprimés lors des entretiens, y compris l’accès aux droits.

Les interventions sont prévues pour une durée minimale de 3 à 5 ans, temps estimé pour couvrir l’ensemble des territoires ciblés.

Afin de documenter le projet pour sa transférabilité et de mesurer l’impact des interventions sur les connaissances, le recours à la vaccination et au dépistage organisé et plus largement au recours aux soins, le projet comprend un évaluation scientifique multiniveaux élaborée par un Comité technique d’évaluation.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account