Ce premier atelier-débat interroge dans leur ensemble les relations Nord-Sud et leur influence sur les politiques de coopération au développement. La question de départ est celle de la manière dont les sociétés partagent leurs savoirs dans le contexte mondial d’échange et de transformation des rapports de force économiques et politiques des 30 dernières années. Il s’agit ainsi d’envisager la mondialisation comme une dynamique relationnelle et réciproque de transfert de connaissances et non comme une réalité surplombante s’imposant unilatéralement, « par le haut » aux sociétés du Sud.

En d’autres termes, on s’interroge ici sur « ce qui se passe » quand des programmes de coopération au développement conçus ex ante au Nord rencontrent des savoirs et des réseaux de solidarité des pays récepteurs, au Sud. Il s’agit d’identifier et de caractériser les implications multiples de ces « rencontres » entre des modèles et des logiques de coopération au développement qui ne sont pas les mêmes.

Intervenants :

  • José Carlos SUAREZ HERRERA (Kedge Business School) : « Les enjeux sociétaux de la globalisation des politiques et des savoirs en matière de coopération au développement en santé»
  • Vincent WALLAERT (Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables, AViTeM) : « La naissance du monde moderne (C. A. Bayly), lecture commentée et analyses au regard de la pratique professionnelle »
  • Benjamin BUCLET (IRD) : « Pour une redéfinition des concepts du Nord et du Sud, analyse pratique du renforcement de capacités au Sud par le Nord »

Modérateur :

  • Marc LESCAUDRON (Prospective et Coopération)

Télécharger la synthèse

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account