Comité scientifique

alain leplaideurALAIN LEPLAIDEUR , Ingénieur en Agriculture et Docteur en Economie Rurale, Alain Leplaideur vit une retraite active : ex-membre du Comité Scientifique d’Action Contre la Faim et Président de l’association CARI qui œuvre dans les oasis et les régions arides.

Après une carrière de chercheur sénior au CIRAD, sur les approches systèmes agraires et filières de commerce des produits locaux, il a rejoint le Ministère des Affaires étrangères pour prendre en charge les dossiers de la recherche en biodiversité, en environnement et en développement durable sur l’ensemble des zones tropicales où le MAE a des projets.

Puis, directeur de recherche à l’IRD , il a pris la responsabilité d’un de ses cinq dé- partements, le Département de Soutien et Formation des scientifiques du Sud, où il a utilisé les techniques du management de la recherche pour la promotion des équipes de chercheurs africains, latino américains et asiatiques .

Vincent-Wallaert-2-Copier-622x440

VINCENT WALLAERT est Chef de service Europe de la Métropole Aix-Marseille-Provence (MAMP).

Il a précédemment occupé, de 2013 à 2016, le poste de Responsable du Pôle Coopération de l’Agence des Villes et Territoires Méditerranéens durables (AVITEM), tout en enseignant l’économie territoriale et le montage de projet dans le cadre de Masters à l’Université Aix-Marseille et à Science Po Grenoble.

Benjamin bucletBENJAMIN BUCLET est socio-économiste du développement (EHESS). Il a travaillé pendant une dizaine d’années au Brésil comme chercheur et consultant. Ses recherches, longtemps centrées sur la région amazonienne, portent sur la gouvernance et les acteurs de la coopération internationale. Parallèlement à ses activités de recherche, il a travaillé comme expert pour la Banque mondiale, la GTZ, l’UE et différentes universités brésiliennes.

Responsable des activités de renforcement des capacités de l‘IRD pendant 6 ans, il a ensuite développé une expertise en montage, évaluation et suivi de projets de coopération scientifique et universitaire. Il est actuellement consultant indépendant.

suarez_herreraJOSE CARLOS SUAREZ-HERRERA (Ph.D. Santé Publique – Organisation de soins) est professeur en management des organisations et systèmes de santé à KEDGE Business School et professeur associé au Département d’administra- tion de la santé à l’Université de Montréal (DASUM). Il se spécialise en évaluation des interventions complexes dans le champ de la santé publique internationale. José Carlos est chercheur membre à la Chaire GETOSS (ENAP), au Pôle Santé / Social, au RRSPQ et au Centre InterActions (Canada).

Ses travaux de recherche s’inspirent largement de la sociologie des organisations, de la philosophie des sciences et de l’anthropologie critique. Il mène ses recherches à l’échelle internationale (Canada, Brésil, Espagne, France) , autour de trois axes principaux : un premier axe s’occupe des processus de gouvernance intersectorielle des réseaux de santé et de services sociaux, la gestion participative et l’innovation sociale en santé; un deuxième axe explore les processus d’intégration organisationnelle de pratiques stratégiques et les mécanismes de régulation des organisations et systèmes de santé contemporains; et un troisième axe se consacre à l’évaluation de la performance des systèmes de santé et l’évaluation des politiques publiques en matière de santé et services sociaux.

José Carlos promeut également l’adoption d’une approche réflexive à propos de la pratique de la recherche participative en santé publique et en management des organisations de santé ainsi que le renouvellement du rôle du chercheur dans un contexte complexe de mobilisation des savoirs.

A Le NaelouANNE LE NAËLOU, maître de conférences en sociologie, est directrice de l’IEDES de l’Université Paris I Sorbonne depuis 2010 et co-responsable de l’axe « Reconfigurations du politique » de l’ UMR 201 Développement et Sociétés.

Elle est fondatrice et responsable du master professionnel. « Crises : interventions d’urgences et actions de développement » depuis 2000. Ses thèmes de recherches s’inscrivent dans une analyse des évolutions du marché de l’aide et de la solidarité internationale et portent sur les pratiques professionnelles, la professionnalisation et l’expertise.

m lescaudronMARC LESCAUDRON est actuellement évaluateur et formateur au sein de Prospective et Coopération. Il a été responsable de programmes de renforcement des capacités des acteurs locaux en Afrique de l’Ouest, en Méditerranée et en Amérique latine pendant 14 ans. Dans ce cadre, il a été en charge des études de faisabilité, de la conception et de la supervision des programmes.

Titulaire d’un DEA d’Histoire des Relations Internationales à la Sorbonne et à l’Universidade Federal da Bahia (Brésil), d’un Master 2 en sociologie des organisations de développement à l’IEDES (Institut d’Etudes du Développement Economique et Social- Paris I Sorbonne) et d’un Master 2 Action et Droit Humanitaires à Aix-Marseille-Université, enseignant vacataire à la Sorbonne- IEDES, à l’IEP de Grenoble et à l’Université d’Aix-Marseille depuis 2007, il pratique les principes de la pédagogie active et maîtrise les outils de l’analyse institutionnelle participative .

Enfin, il a commandité et conduit des évaluations pour plusieurs ONG et organisations internationales en Afrique, en Méditerranée et en Asie.

Jean GaudartJEAN GAUDART est médecin, spécialiste de Santé Publique et Professeur en Biostatistiques. Ses recherches se concentrent sur l’analyse de la dynamique spatio-temporelle des épidémies, en particulier du paludisme et du choléra. Il a notamment développé des modèles mathématiques pour évaluer les relations entre la transmission, du paludisme en particulier, et de différents facteurs tels que l’environnement, le comportement économique et la mobilité.

Il collabore étroitement et depuis environ 16 ans avec le Malaria Research and Training Center (MRTC) à Bamako, Mali (Pr Ogobara Doumbo), et il dirige actuellement l’axe de recherche Dynamiques Épidémiques et Territoire, au sein de l’UMR912. Il est également responsable d’une spécialité du Master Santé Publique, Sociétés, Développements (Aix Marseille Université, formation à distance), avec près de 60 étudiants par an, et il est directeur de thèse pour des étudiants de doctorat de nombreux pays (Mali, Burkina Faso, Sénégal , Togo), en collaboration avec des chercheurs partenaires locaux.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account