Dans le cadre de l’évaluation finale du projet d’appui à la Filière Privée et Associative de la pré-collecte des déchets (FILIPA) à Brazzaville (Congo), porté par le GRET (2014-2019), plusieurs capsules vidéos ont été réalisées.

Brazzaville, du fait d’un climat tropical, d’un sol sablonneux et d’une urbanisation aussi massive que rapide, est une ville qui s’effrite… menaçant de nombreuses habitations. Simon Lemarthe est un opérateur de pré-collecte (OPC) formalisé par le projet FILIPA. Il nous explique pourquoi, dans son quartier de l’arrondissement de Djiri, il juge plus utile de déverser les ordures qu’il collecte dans des ravins plutôt que dans les bacs destinés à l’évacuation vers un centre d’enfouissement contrôlé à 35km au sud de la ville, par la société libanaise Averda recrutée par le gouvernement congolais.

Voir les autres capsules

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account