Bilan de la mise en œuvre de la première année du projet associatif 2012-2017

Géographie du réseau

Le réseau de Prospective et Coopération, en perpétuelle évolution, se situe dans 33 pays sur 4 continents :

  • en Europe : France, Belgique, Italie, Espagne, Suisse ;
    en Méditerranée : Maroc, Tunisie, Egypte, Liban;
  • en Afrique: Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Bénin, Togo, Cameroun, Zimbabwe, RDC, Congo Brazzaville, Kenya, Ethiopie, Malawi, Madagascar ;
  • en Amérique : Brésil, Canada, Etats unis, Haïti, Equateur, Bolivie ;
  • en Asie : Cambodge, Vietnam, Népal.

Répartition géographique des coopérateurs
(cliquer sur les images pour agrandir)

Répartition géographique des membres et activités

Profils des coopérateurs

Le réseau est constitué :

  • de consultants : 33%
  • de opérateurs : 32%
  • de chercheurs : 22%
  • de consultants-chercheurs : 13%

>> En savoir plus sur la composition et le recrutement du réseau de Prospective et Coopération

Activités réalisées sur la période 2012-2017 :
  • 7 études scientifiques dans 17 pays d’Afrique et de l’Océan Indien

en lien avec des laboratoires de recherche

  • 60 évaluations et études de faisabilités en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique latine

pour le compte de la coopération universitaire belge, d’universités françaises et internationales, d’une collectivité territoriale, de fondations, de ministères de la santé du Burkina Faso et de la Mongolie et d’ONG de développement.

Répartition thématique des études et missions de conseil

Répartitions géographique et par commanditaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

>> Plus d’informations sur les missions de conseil

>> Plus d’informations sur les études et recherches en cours

 

  • un cycle de rencontres entre universitaires et praticiens du développement

Prospective et Coopération organise des cycles de rencontres entre universitaires et praticiens du développement, sous forme d’ateliers-débats.

Il s’agit d’initier une réflexion collective sur le champ de la coopération internationale et de l’aide au développement entre acteurs internationaux, nationaux et locaux (chercheurs académiques, représentants de la société civile, praticiens de la coopération internationale et représentants de pouvoirs publics).

Entre 2012 et 2017, 2 cycles ont eu lieu :

> Cycle 2013-2014 : La mobilisation et le transfert de connaissances dans le cadre des mutations Nord-Sud

> Cycle 2015-2017 : Les pratiques professionnelles et scientifiques comme projet politique

>> Plus d’informations sur le cycle de rencontres

 

  • la formation initiale des futurs professionnels du développement et de la coopération internationale

au travers d’enseignements dans des Masters professionnels des universités suivantes : l’IEP de Grenoble, Paris 1 Panthéon Sorbonne-IEDES, AMU : Faculté de Droit-Institut d’Etudes Humanitaires Internationales, Faculté de Médecine, Faculté de Lettres, l’Institut de Management Public et de Gouvernance Territoriale (IMPGT-AMU), Université Paul Valery Montpellier III et l’American, University- Center of Provence.

>> Plus d’informations sur la formation initiale

 

  • 12 prestations de formation continue des professionnels de la santé et du social, des acteurs de la solidarité internationale, et des chercheurs et universitaires, en France, en Afrique et en Asie

(A ce titre, nous sommes enregistrés en France comme organisme de formation)

>> Plus d’informations sur la formation continue

 

  • Deux projets d’éducation au développement, à la citoyenneté et à la solidarité

en partenariat avec des ONG de développement international, des associations d’éducation populaire, des associations universitaires et des établissements scolaires. Ces projets se sont clôturés en 2016 et 2017.

Dans ce cadre, nous avons en particulier soutenu et accompagné (mécénat de compétences) la création et la mise en place du réseau européen des associations de sauvetage en mer SOS Méditerranée en Allemagne, en France et en Italie (www.sosmediterranee.org) afin de mettre en œuvre une assistance humanitaire internationale aux naufragés et de promouvoir les droits des réfugiés en Europe et dans le pourtour méditerranéen.

>> Plus d’informations sur les projets d’éducation au développement, à la citoyenneté et à la solidarité

Fonctionnement et autonomie du réseau

Sur la base de ces activités, notre modèle économique original repose sur un auto-financement basé sur des prestations commerciales tournées vers une grande diversité de clients, dont la sociologie est proche de celle de notre membership et dont la diversité assure la diminution du risque de dépendance, et complété par des subventions (5% du budget 2016).

Cet auto-financement permet aujourd’hui de rémunérer les coopérateurs et de financer des missions d’intérêt général : éducation à la citoyenneté et à la solidarité, mécénat de compétences pour des ONG humanitaires (Santé Sud, SOS Méditerranée), incubateur de recherche innovante (actuellement consacré à la lutte contre le paludisme et contre le choléra), ainsi que les activités transversales nécessaire au bon fonctionnement de la structure :

  • La mobilisation et l’animation du réseau
  • La communication (site web)
  • La gestion comptabilité et l’administration

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account