Cet atelier-débat a pour objectif de croiser les regards entre les chercheurs en sciences sociales et les praticiens de la coopération internationale sur les liens entre société civile et changement démocratique.

Il s’agit plus précisément d’analyser les relations entre associations, Etat et bailleurs de fonds et de voir les effets qu’elles produisent sur la structuration du champ associatif et sur la capacité des associations à être acteurs de changement.

Les débats s’appuieront sur une étude de cas : celui de la Tunisie – caractérisé par un passage réussi entre autoritarisme et pluralisme – qui pourra être comparé avec d’autres contextes nationaux, comme celui du Maroc ou de l’Algérie, aux trajectoires institutionnelles et politiques différentes.

Intervenant :

  • Pierre TAINTURIER, Conservatoire National des Arts et Métiers-CNAM, Laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique-LISE, introduira les débats à partir d’une présentation inspirée des recherches qu’il mène dans le cadre de son doctorat en sociologie et de ses expériences professionnelles en tant qu’expert/consultant sur les thématiques de participation citoyenne et d’appui à la société civile. Sa thèse, intitulée « Associations et révolution au village. Le cas de Tozeur en Tunisie », porte sur les processus de politisation à travers l’action et l’engagement associatif.

 

Télécharger le programme complet

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account